Solspeilet Reflekterer Solen, ou le soleil d’hiver

Le village de Rjukan, à 180Km d’Oslo, caché du soleil par une montagne de septembre à mars, vient de se doter de miroirs héliostatiques géants.

La fin de l'hiver, Rjukan, Norvège

La fin de l’hiver, Rjukan, Norvège

Situé 400m en amont sur le versant opposé au village, leur rotation gérée par ordinateur suit la course du soleil et permet de réfléchir la lumière naturelle de façon constante.

Imaginé en 1913 par Sam Eyde, industriel fondateur de la ville, le projet aura attendu des années avant que la technologie ne palmette sa réalisation. L’utopie, repensée en 2005 par Martin Andersen, artiste et résident de Rjukan, verra finalement le jour.

Conçu pour moins d’un million d’euro, ces miroirs de 50m2 génèrent, au sol, une élipse lumineuse de 600m2. Autant qu’il en faut pour éclairer la place du marché de Rjukan.

Une installation similaire avait déjà été mise au point dans le village piémontais de Viganella en 2006.

Plus d’information sur le site internet de Rjukan. Plus encore ici et .

Publicités
Cet article, publié dans FREUDIGER Charles, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s